Désinsectisation fourmis : à qui faire appel ?

On ne peut pas savourer le confort chez soi si ce dernier subit une infestation par des visiteurs à six pattes.

Les fourmis, insectes travailleurs, se déplacent par centaines de manière méthodique sur de très long trajets. Guidés par la nourriture, souvent en file indienne, ces petits êtres même si inoffensifs, peuvent causer dommage à vos denrées alimentaires mais aussi à votre santé car vecteurs possibles de maladies. 

D'où proviennent-ils ? Et surtout, comment s'en débarrasser de manière définitive ? Nous vous prodiguons quelques conseils concernant la désinsectisation.

La désinsectisation, comment ça marche ?

Si votre appartement est envahi du jour au lendemain par des fourmis, il se peut qu’une source de nourriture entassée quelque part soit exposée. Il est alors impératif de faire appel à des spécialistes pour y remédier dans le cas où les répulsifs et produits sont inefficaces. fourmis

Des plateformes sont d’ailleurs disponibles en ligne avec les numéros qu’il faut contacter. Ces sites proposent des services de désinsectisation différents en fonction du problème et de son envergure. Les tarifs sont abordables et les résultats valent le prix. 

Pour les fourmis par exemple, ces entreprises utilisent un gel spécifique à raison d’une intervention qui coûtera entre 50 à 90 euros. Ces tarifs comptent en tout le trajet, l’analyse des lieux et le produit utilisé pour une superficie de 100 m². Si vous avez toutefois, l’expérience dans le domaine, vous pouvez vous-même vous charger de la désinsectisation en achetant les produits qu’il faut et en les appliquant plusieurs fois.

Pour plus de détails, le site eradication-nuisibles.fr vous expose plus d’informations à ce sujet avec quelques conseils à la clé en cas de contamination. 

Comment peut-on se débarrasser des fourmis en attendant ?

Dans certains cas, l’infestation de fourmis ne nécessite pas l’appel de spécialistes, car détectée bien avant. Il faut donc contrôler soi-même la situation et mettre en place certaines mesures pour lutter contre une infestation mineure et réduire les risques de propagation.

  • Commencez par faire de petites réparations chez vous : petites fissures et trous menant vers l’extérieur peuvent servir de chemin potentiel pour les fourmis. À l’aide de silicone et produits à l’acrylique, vous pouvez boucher les fuites et condamner les cadres de vos fenêtres.
  • Ne laissez aucune miette s’éparpiller sur vos sols. Faites-vous une routine de balayage et aspirateur et évitez de manger en dehors de la salle à manger.
  • Faites un nettoyage régulier chez vous pour éviter de vous retrouver avec une horde de fourmis sur le moindre bout de nourriture laissé en plein air.
  • Conservez tous vos aliments dans des récipients fermés, bocaux ou sacs hermétiques dans des endroits secs ou frais. Ça vous évitera les mauvaises surprises.
  • Si vous avez un chat, un chien ou un autre type d’animal de compagnie, veillez à régulièrement nettoyer son espace de nourriture et maintenez son hygiène.

Ces petites astuces vous aideront à réduire la contamination et à trouver plus facilement la provenance des fourmis. Si vous avez un jardin, faites en sortes de bien fermer vos sacs poubelles.

Laisser un commentaire