Entretien échappement : comment entretenir son pot d’échappement ?

Une voiture peut revenir extrêmement chère à son propriétaire. On peut dépenser des sommes astronomiques pour ce qui nous sert tous les jours comme moyen pour se déplacer.

L’argent que nous déboursons pour nos voitures peut être en rapport avec certains accidents par exemple, ce qui impose le changement de plusieurs pièces de cette dernière. Mais la plupart du temps, cet argent que vous déboursez passe autre-part, principalement dans l’entretien de votre voiture.

L’entretien d’une voiture concerne différentes parties, nous allons citer ci-dessous celui du pot d’échappement afin que vous puissiez tout savoir dessus.

C’est quoi un pot d’échappement ?

Le pot d’échappement est une partie que toute voiture possède. Il peut avoir diverses formes et tailles selon son type et il est responsable de la sonorité de votre voiture. D’ailleurs, Il est régulièrement changé par les possesseurs de voiture afin d’accroître le son qu’émet cette dernière, certaines sociétés sont même spécialisées dans ce domaine-là telles qu’Akrapovic ou encore Milltek.

Le pot d’échappement, hormis sa capacité à produire des sons des plus enivrants sur certaines voitures, il est aussi capable de réduire le bruit produit par le moteur de la voiture pour ceux qui préfèrent conduire en silence. C’est le cas, par exemple, pour les Rolls Royce qui ne présentent pratiquement aucun bruit, malgré la présence d’un moteur gigantesque de 12 cylindres en V dont le bruit est extrêmement réduit, pour le plus grand confort des passagers. Le pot d’échappement a également pour rôle de réduire les émissions polluantes, il est donc responsable en grande partie de la limitation d’émission de CO2, ce qui permet au moteur d’avoir un bien meilleur rendement.

Entretien échappement

Il est essentiellement formé par les composantes suivantes :

  • Un collecteur d’échappement : placé à la sortie du moteur.
  • Un catalyseur : il correspond à un élément métallique au cœur ressemblant à un nid d’abeilles. Il est généralement fait de métal ou de céramique, le tout recouvert de métaux précieux. Il a pour but principal de convertir le maximum de polluants nuisibles et de diminuer au maximum les gaz émis.
  • Un silencieux à l’arrière : il contribue au travail effectué dans le but de réduire l’émission de gaz polluants, mais il a aussi un rôle au niveau de la sonorité.

Comment se passe l’entretien d’un pot d’échappement ?

Entretien échappement

C’est probablement ce qui vous intéresse le plus vu les prix auxquels les pots d’échappement s’affichent, vous n’avez sûrement pas envie de dépenser de telles sommes.

Il suffit d’habitude de faire une vérification du pot chez votre garagiste une fois par an, qui va lui même s’assurer de la santé de la ligne, mais aussi l’état du système de fixation.

C’est une partie de la voiture que ne se change que rarement, mais cela devient plus fréquent en fonction de votre utilisation de la voiture. Le silencieux peut dans des conditions de longs trajets tenir jusqu’à 80 000 km avant qu’il ne soit obligatoire de le changer. En utilisation urbaine, c’est jusqu’à 60 000 km environs. Le pot catalytique, par contre, ne réclame aucun entretien, vous pouvez être tranquille pendant au moins 100 000 km. Et enfin, si un de ces éléments est endommagé, il est obligatoire de le changer.

Laisser un commentaire